Le Paysan Tarnais 05 juin 2013 à 09h51 | Par A.Renault

30 mai, le jour où les flots ont saccagé le travail des agriculteurs tarnais

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Le Paysan Tarnais)  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais

Une pluie de trop ! Des parcelles transformées en fleuve, des sols gorgés d’eau, des retards de semis, les incidences sur la PAC, les assurances,… Pour les agriculteurs sinistrés la coupe est pleine ! C’est dans la nuit du jeudi 30 au 31 mai qu’un nouvel épisode de pluie s’est abattu dans le Sud, l’Ouest et le Centre du Tarn. Ce sont, selon les secteurs, entre 50 et plus de 100 mm qui ont rejoint les sols regorgeant déjà d’excès d’eau.

Loin d’être absorbé ce nouvel excédent d’eau a, au contraire, été recraché par tous les fossés et cours d’eau. S’en sont rapidement suivis débordements, inondations et dégâts sur les cultures agricoles. En quelques heures, les parcelles de coteaux furent ravinées. L’eau se retrouvant dans les vallées du Sor, du Girou, de l’Agoût,… a envahit toutes les parcelles de proximité pour transformer prairies, semis de maïs, tournesol, ail,… en de larges fleuves. Les débits de ces nouvelles immensités d’eau étaient tels qu’on retrouve pelle mêle dans les parcelles traversées des troncs d’arbre, du branchage, des cailloux, du sable,…

La FDSEA, les JA et la chambre d’agriculture ont fait constater les dégâts par la préfecture.

Dès lundi après-midi, le réseau FDSEA et JA accompagnait les représentants de la Préfecture et de la DDT sur le terrain. L’eau s’est certes retirée des champs mais les cicatrices sont bien visibles.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

 

Merci aux agriculteurs qui nous ont transmis les photos des dégâts sur leurs exploitations.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2479 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2479 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui