Le Paysan Tarnais 06 juillet 2017 à 08h00 | Par D. Monnery

Agropoint a précisé sa stratégie pour les années à venir après un audit en 2016

Lundi 3 juillet, le centre agroalimentaire tarnais, Agropoint, tenait son assemblée générale à Serviès. L’occasion de faire le bilan d’une année 2016 bien remplie sur tous les plans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2016, Rest & Co était organisé à Briatexte et a attiré 40 exposants et 140 visiteurs. Pour la première fois, des points de vente étaient présents.
En 2016, Rest & Co était organisé à Briatexte et a attiré 40 exposants et 140 visiteurs. Pour la première fois, des points de vente étaient présents. - © Le Paysan Tarnais

Le 3 juillet, comme tous les ans, le centre agroalimentaire tarnais Agropoint a organisé son assemblée générale décentralisée cette année dans les locaux de la communauté de communes du Lautrecois à Serviès. 2016 fut une année bien remplie, avec une activité en hausse. Les actions en matière de communication, de restauration collective, ou à destination des professionnels et du grand public se sont enchaînées dans un contexte d’incertitude pour la structure. En effet, comme l’a rappelé le président Didier Houlès à l’occasion de l’assemblée générale, c’était la fin de la convention avec le Département du Tarn, dans le cadre des transferts de compétences et des modifications liées à la loi Notre. Qu’allait devenir le partenariat fort entre Agropoint et le conseil départemental ? Un audit a eu lieu en juillet et août 2016 sur ce sujet. «On s’est demandé dans quelle mesure le Département allait abonder dans notre fonctionnement. Jusque là, on disposait d’un modèle économique et associatif efficient. Quand à notre marque Saveurs du Tarn, nous devrons désormais la développer sans faire appel aux fonds départementaux» rappelait Didier Houlès.

Le conseil départemental a dans tous les cas montré son attachement au centre agroalimentaire tarnais puis-que la participation de celui-ci n’a pas faiblit.

Les grandes missions d’Agropoint

La loi Notre et les modifications qu’elles engendrent ont obligé Agropoint à revoir les actions et les priorités. Agropoint depuis sa création il y a plus de vingt ans a toujours su adapter son offre à son environnement et à la variété de la demande. Le centre agroalimentaire tarnais poursuivra et renforcera en 2017 puis 2018, ses actions dans le domaine de la restauration collective en saisissant les opportunités qui s’ouvrent à elle. Parallèlement elle mènera ses actions de promotion départementale en partenariat avec le comité départemental du tourisme.

Enfin ses actions commerciales qui resteront donc très limitées dès 2017 devront s’inscrire progressivement en complémentarité des actions menées à l’échelon régional, notamment par l’Area Occitanie pour les années à venir.

Les domaines d’activités retenus pour 2017 sont :

la promotion du Tarn par les produits alimentaires tarnais ;

les actions commerciales via la marque collective (animations agro-touristiques) ;

les actions auprès de la restauration collective.

A. Renault


Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2588 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2588 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui