Le Paysan Tarnais 02 novembre 2017 à 08h00 | Par D. Monnery

C’est parti pour la récolte des kiwis, des fruits qui se plaisent bien chez nous

Qu’est-ce qui est vert et qui attend d’être cueilli ? Le kiwi, bien sûr! Zoom sur cette culture dont la récolte est programmée cette semaine chez Huguette et Daniel Baudounet à Rabastens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

Quelques jours avant le début de la récolte, les palox sont déjà disposés entre les rangées d’arbres fruitiers. Le jour-J est prévu pour cette semaine. En quatre journées maximum, une équipe d’une demi-douzaine de cueilleurs aura fait le tour des 3,5 hectares de l’exploitation pour ramasser tous les kiwis. En général, Daniel Baudounet récolte environ 90 tonnes de fruits. Ce sera sans doute moins cette année. Car le gel de la fin avril est passé par là. «Normalement tout est protégé par aspersion, explique l’arboriculteur. Malheureusement, cette année, un groupe est tombé en panne pile le mauvais jour… Ça ne m’était jamais arrivé en trente ans, il fallait bien que ça se produise un jour !», relativise-t-il. Le froid tombé sur le bouton floral a stoppé la croissance des fruits ou a engendré des malformations qui les rendent impro-pres à la commercialisation.

Heureusement, le Rabastinois est épargné par le PSA, la maladie qui fait des dégâts dans la culture du kiwi. «J’ai le bonheur de ne pas être au cœur de la grande zone de production, plutôt située dans le Lot-et-Garonne, donc je n’ai pas besoin de traiter.»

Les kiwis sont récoltés quand ils atteignent un taux de 6,2° Brix (mesure du sucre). «Ils ne sont pas tout à fait mûrs, mais ce serait dangereux d’attendre plus longtemps à cause des gelées qui peuvent commencer à arriver, indique Daniel Baudounet. De toute façon le kiwi n’est pas un fruit qui mûrit sur l’arbre. C’est le choc de température, à la sortie du frigo qui le fait arriver à maturité.» Conseil d’expert pour être sûr de manger un fruit à point, même si vous l’achetez encore un peu vert : «Il faut enfermer une pomme dans une poche avec les kiwis, une semaine plus tard, ils seront bien mûrs.»

D. MONNERY


Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2546 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2546 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui