Le Paysan Tarnais 22 décembre 2011 à 10h26 | Par FDSEA 81

Calamités sécheresse : la totalité du département reconnu sinistré, les démarches à suivre

Après avoir permis le classement de la rive droite dans le cadre de la procédure anticipée, la FDSEA du Tarn a œuvré et obtenu que le reste du département soit éligible au fonds des calamités agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Le Paysan Tarnais) Circuit Sud - St-Antonin-de-Lacalm Circuit Sud - St-Antonin-de-Lacalm Circuit Sud - St-Antonin-de-Lacalm Circuit Sud - Montredon-Labessonnié Circuit Sud - Montredon-Labessonnié Circuit Sud - Montredon-Labessonnié Circuit Sud - Vabre Circuit Sud - Vabre Circuit Sud - Brassac Circuit Sud - Saint-Amans-Soult Circuit Sud - Dourgne Circuit Sud - Dourgne Circuit Sud - Dourgne

La mobilisation de la FDSEA du Tarn a payé. Mercredi 26 octobre, la DDT avait pu visiter plusieurs exploitations touchées par la sécheresse. Des images qui auront parlé d'elles-mêmes.


La FDSEA du Tarn s’est fortement mobilisée pour permettre la reconnaissance de la totalité du département en calamités sécheresse. Après avoir permis le classement de la rive droite dans le cadre de la procédure anticipée, le syndicat a œuvré pour que le reste du département soit pris en compte dans la seconde partie.

La commission nationale assurance s’est réunie comme prévu le jeudi 15 décembre. Comme demandé par la profession agricole, tout le département du Tarn a été classé en calamités agricoles avec trois taux de perte fourragère : 60%, 40 % et 30%. Cliquez ici pour voir la carte.

Pas de nouveau dossier pour ceux qui l'ont déjà fait !

Rappelons que la rive droite de la rivière Tarn avait déjà fait l’objet d’une première reconnaissance pour bénéficier d’un acompte portant sur 30% de perte. Le maïs fourrager a également été reconnu sinistré avec un taux de perte de 7% pour l’ensemble du département.

Pour la rive droite les dossiers déjà déposés pour l’acompte seront repris directement par la DDT, inutile de redéposer une nouvelle fois mes documents. Les demandes seront à nouveau évaluées mais avec les nouveaux critères de pertes acquises.

Les éleveurs qui n’auraient pas encore déposés de demande d’acompte peuvent toujours le faire. Pour le reste du département, les éleveurs devront déposer leur demande dès le début de l’année 2012. La DDT conseille de privilégier Telecalam. En effet, les dossiers sont traités plus rapidement et les versements sont plus rapides que dans le cadre d’une déclaration papier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2571 | mai 2018

Dernier numéro
N° 2571 | mai 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui