Le Paysan Tarnais 04 août 2016 à 08h00 | Par S. Lenoble

Campagne céréalière tarnaise : beaucoup d’hétérogénéité mais un bilan positif

Un point complet sur la récolte dans le Tarn : les rendements et la qualité ne sont pas si mauvais que le déroulement de la campagne le laissait présager. On s’oriente vers une année moyenne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © ODA

«On s’attendait à pire !» Voici comment Régis Hélias, responsable du site Arvalis-Institut du végétal à Montans, résume les données de la récolte céréalière qui s’achève. «C’est plutôt moins mal que ce qui était pressenti. La particularité de l’année, c’est qu’on remarque de gros-ses différences selon les situations, les parcelles… Mais, quand on fait la moyenne, cela reste plutôt pas mal en termes de rendement. »

On relève quand même quelques parcelles de blé tendre à 15 ou 20 quintaux. «C’est le résultat d’erreurs techniques ou agronomiques et de la pression de maladies du pied : piétin verse et piétin échaudage qui ont entraîné pas mal de verse cette année» ajoute Régis Hélias. Mais il y a aussi de très belles surprises. «On a des échos de parcelles avec 90 quintaux en blé tendre, et parfois de meilleurs résultats en sec qu’en irrigué. C’est une situation assez particulière.»

Du côté de la qualité, chez Arvalis, on observe aussi des situations très différentes. «Cela s’explique en grande partie par une plus ou moins bonne valorisation du dernier apport d’azote.» Les PS, eux, sont en léger recul. «Mais pour le sud-ouest, nous n’avons pas à nous plaindre par rapport au centre ou au nord de la France.»

Bons rendements en orge et blés

Daniel Maurel, directeur du Grenier coopératif de l’Albigeois observe les chiffres de la coopérative et observe de bons résultats. Sur le colza d’abord : «On a de très bons rendements et la collecte va doubler cette année pour nous.» En orge ensuite : «On a de très bonnes qualités, à part quelques accidents de PS, mais nous avons une moyenne de poids spécifique qui s’établit à 66,5. En termes de volume, on devrait faire 30% de collecte en plus. C’est lié, notamment, à notre activité aliment du bétail qui progresse.» La coopérative collecte aussi du triticale. «Pour ce qui est des rendements, on a des résultats comparables à l’année dernière, mais la collecte n’est pas terminée et va s’étaler jusqu’à mi-août. On constate toutefois des situations avec des rendements plus faibles que l’année dernière.» [....]

Mais le vrai problème de l’année, comme le rappelle Régis Hélias, c’est la question du prix.

A. Renault

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2587 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2587 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui