Le Paysan Tarnais 01 février 2018 à 01h00 | Par D. Monnery

Cave de Labastide : un nouveau logo pour une identité repensée

L'assemblée générale, vendredi 26 janvier, a été l'occasion de présenter les bons résultats de la cave coopérative et les efforts mis en place pour renforcer la notoriété de la marque Labastide.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

La cave de Labastide s'est rapprochée de l'agence de stratégie de marque Blazon Design pour repenser complètement son identité. Le directeur général de cette agence, François Fouques Duparc, est d'ailleurs venu à l'assemblée générale pour expliquer les changements notables qui renforceront l'identité de Labastide. La cave sera désormais positionnée en tant que «maison» fondée en 1949. «Cela offre des racines et de l'antériorité», souligne François Fouques Duparc. Le marketeur met également en avant d'autres atouts de la marque à commencer par son nom, Labastide, «porteur de sens et mémorable. Il évoque un lieu, quelque chose de solide et de convivial».

Pour renforcer le poids de ces atouts, le logo de Labastide a été repensé. Le lion, symbole de force et d'histoire, a d'abord été tourné dans l'autre sens, «pour le faire regarder vers l'avenir et non vers le passé». Il est désormais entouré d'un cercle, «la forme parfaite par excellence qui symbolise la solidarité vigneronne et le travail autour des bulles» réalisé par la cave. Quatre points cardinaux ont été disposés autour de ce cercle pour symboliser les quatre territoires qui composent la cave (plateau cordais, rive droite, rive gauche et Cunac). Enfin, huit flèches, comme autant de type de vins produits par la cave, regardent vers l'extérieur pour marquer la nouvelle dynamique de Labastide et son ambition de conquérir de nouveaux marchés.

Cette identité doit renforcer le positionnement de la cave en tant que «maison» au savoir-faire reconnu dans l'élaboration de deux grandes familles de vins que sont «les vins tranquilles à forte identité vigneronne et aux origines occitanes, et des vins effervescents classifiés en trois grands degrés de finesses et de sensations bulles».

«Ce projet fédérateur nous permet d'affirmer clairement ce que nous sommes et de passer du savoir-faire au faire savoir», notent Éric Robert et Arnaud Elgoyhen, respectivement responsable commercial et responsable marketing de Labastide.

D. MONNERY

Le nouveau logo de la cave de Labastide
Le nouveau logo de la cave de Labastide - © Cave de Labastide


Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

PHILIPPE (81) | 04 février 2018 à 12:48:42

Bonjour Pourquoi ne pas avoir parlé de l'intervention de M ISSALY qui a expliqué la mise en vente de son domaine viticole a cause des élus locaux, élus intercommunaux et représentants de l?ETAT qui ont décidé de la destruction du paysage viticole crée par 3 générations de viticulteurs et qu?ils sont en train de démolir une des images commerciale de la Cave de LABASTIDE site www.producteurs-nouarie.com. Je vous conseille de visionner cette vidéo ( PLUI pour l?avenir d?un territoire ) ou le président MR Salvador de la communauté de commune GAILLAC ?GRAUHLET explique que la mise en place d?un PLUI a permis la protection des paysages viticoles Gaillacois sauf sur la commune D?ALOS ou Madame le MAIRE ME Aurel Julienne se félicite de la création de lotissement de village contre les vignes du dernier viticulteur de la commune .Alors que la chambre d?agriculture a donné un avis défavorable a quoi bon payer des cabinets d?étude avec l?argent des contribuables !!!! SI CERTAINS ELUS NE VEULENT PLUS DE VTICULTEUR SUR LES COMMUNE QU ILS LE DISENT.

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2592 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2592 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui