Le Paysan Tarnais 16 février 2017 à 08h00 | Par Service syndical FDSEA81

"Ce n’est pas en opposant les éleveurs qu’on résoudra la crise sanitaire !"

Le point sur les zones de protection, de surveillance et sur une zone de contrôle temporaire dans le sud-ouest du Tarn suite à des cas de H5 détectés autour de Villeneuve-les-Lavaur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

Normalement, la levée de la zone de surveillance se fait 9 jours après la levée de zone de protection. Cependant, la DGAL a précisé que ce ne serait pas le cas. Des visites vétérinaires sont en cours de réalisation dans la zone de surveillance mais la DGAL souhaite étudier les recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) avant de définir les modalités de remise en place avec la profession. A l’initiative de la FDSEA et de la Chambre d’agriculture, les éleveurs de la zone réglementée sont invités à participer à une réunion d’échanges mercredi 22 février à 10h, salle Raoul Serieys.

La zone de contrôle temporaire autour de Villeneuve-les-Lavaur

Depuis le 7 février, une zone de contrôle temporaire a été définie 10 km autour de Villeneuve-les-Lavaur. En effet, des canards prêts à gaver élevés dans le Tarn chez M. Filhol ont été contrôlés positifs au virus H5 après leur passage dans une salle de gavage dans les hautes Pyrénées. L’éleveur-gaveur étant en zone de restriction, les canards ont été testés avant de partir pour l’abattoir. De ce fait, des investigations sont menées pour identifier l’origine de la contamination. Il n’est pas possible pour le moment de savoir à quel moment ceux-ci ont été contaminés : durant le transport, pendant le gavage ou avant. Cette zone de contrôle temporaire avait pour objectif de stopper tous les mouvements de volailles et de faire des prélèvements sur les élevages afin de vérifier qu’il n’y ait pas de virus. L’Anses vient de révéler les résultats des prélèvements, ceux-ci sont négatifs pour l’exploitation de M. Filhol. Par ailleurs deux cas de virus H5 faiblement pathogène ont été identifiés à Maurens Scopont et à Bannières. De ce fait, la zone de contrôle temporaire est levée mais deux zones de restriction 1km autour de ces deux foyers vont être mise en place où les mouvements de volailles seront interdits sauf dérogation DDCSPP.

Service syndical FDSEA81

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2580 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2580 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui