Le Paysan Tarnais 03 août 2015 à 08h00 | Par S. Lenoble

Les éleveurs crient leur colère pendant que les agents mangent "étranger"

Une délégation d’éleveurs de la FDSEA et JA du Tarn se sont invités à la réunion organisée par le préfet pour présenter le plan de soutien à l’élevage, dans une ambiance tendue.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs de la FDSEA et des JA du Tarn se sont invités en nombre vendredi 24 juillet à 11h, à la conférence agricole, organisée par le Préfet du Tarn à la Préfecture d’Albi. (© Le Paysan Tarnais) Un petit groupe est allé faire un relevé de prix dans le magasin Casino, en face de la préfecture. © Le Paysan Tarnais Un autre groupe prenait la direction du restaurant inter administratif d’Albi, rue Portal, pour voir les étiquettes de viandes servies sur place. © Le Paysan Tarnais la viande servie tout le mois de juillet au personnel actif et retraité de l'Etat et des collectivités publiques était estampillée «origine Italie» ! © Le Paysan Tarnais

 

Les éleveurs de la FDSEA et des JA du Tarn se sont invités en nombre vendredi 24 juillet à 11h, à la conférence agricole, organisée par le Préfet du Tarn à la Préfecture d’Albi. Thierry Gentilhomme présentait le plan gouvernemental de soutien à l’élevage. Pour la profession : « Ça ressemble à des aides, ça a la couleur des aides, mais ce ne sont pas des aides : c’est un mirage !»

Les éleveurs se sont donné rendez-vous à la Maison des agriculteurs avant de converger vers le centre-ville. Philippe Jougla, le président de la FDSEA prenait la parole pour rappeler que les premiers départements à s’être mobilisés début juillet était le Tarn et l’Isère. « Aujourd’hui, nous allons montrer au Préfet et à l’administration que le plan qui a été annoncé ne répond pas à l’urgence dans laquelle se trouvent les éleveurs. Nous allons donc aller faire du bruit ! » Bidons en métal et canon d’effarouchement étaient prêts !

Arrivés devant la préfecture, lice Pompidou, les premiers coups de pétards ont retenti. Ils étaient une cinquantaine, toute production confondues, a s’être mobilisés. A l’heure de la réunion, une négociation a été engagée pour qu’un maximum de manifestants puissent entrer en préfecture pour rencontrer le préfet. Au final, une dizaine d’éleveurs fut désignée pour participer à la réunion de présentation du plan de soutien.

En attendant, le reste des manifestants restait devant les grilles de la préfecture, décidé à faire du bruit. Un camion de l’entreprise Bigard, présent juste à coté, a attiré l’attention, mais impossible de contrôler son chargement, son chauffeur étant absent. Un petit groupe décidait alors de faire un relevé de prix dans le magasin Casino, en face de la préfecture. Dans les rayons, les éleveurs ont contrôlé la provenance de la viande et le prix du lait. Des photos ont été prises et transmises directement à des membres de la délégation qui se trouvaient dans la préfecture.

De la viande d’Italie au restaurant administratif d’Albi

Un autre groupe prenait la direction du restaurant inter administratif d’Albi, rue Portal. Il s'adresse au personnel actif et retraité de l'Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics… Sur place, la discussion a été lancée avec les responsables présents. Les éleveurs ont demandé à voir les étiquettes de viandes servies sur place. Surprise (ou pas !), la viande servie tout le mois de juillet au restaurant administratif était estampillée « origine Italie » ! Là encore, les éleveurs ont fait des photos qui ont été transmises à la délégation en préfecture. Autant dire que cette information a mis l’administration dans l’embarras !




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2475 | juin 2016

Dernier numéro
N° 2475 | juin 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui