Le Paysan Tarnais 18 janvier 2018 à 08h00 | Par D. Monnery

Comme promis, des arbres sont tombés avant la zone défavorisée

Cinq platanes ont été abattus à Lautrec, mardi, par la FDSEA et les JA pour protester contre la révision de la zone déf. Un premier round avant la mobilisation régionale du 24 janvier à Montauban.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

Ils avaient annoncé la couleur dès la fin du mois d’octobre en placardant des affiches sur les arbres. Et ils ont fini par passer à l’action ! La FDSEA et les JA du Tarn ont abattu cinq platanes, tôt mardi matin, à Lautrec sur la D92 (axe Réalmont-Lautrec), pour ne pas laisser tomber la «zone déf». Une action symbolique forte et rare qui témoigne de la détermination des agriculteurs à maintenir l’intégralité des communes tarnaises en zone défavorisée.

Dès l’aube, une vingtaine d’agriculteurs ont mis les tronçonneuses en marche. Pour sécuriser l’action sur la route, la circulation avait préalablement été coupée et déviée par la gendarmerie. Le maire de Lautrec, Thierry Bardou, s’est aussi rendu sur place. Il apporte son soutien aux agriculteurs : «On nous promet cette zone défavorisée et on finit par nous l’enlever... Si ça continue, on nous rajoutera aussi de la zone vulnérable, et ainsi de suite, et à un moment donné on n’aura plus de paysan. On axe sur le tourisme pour s’en sortir, mais quand nous n’aurons plus de paysan, nous n’aurons plus de paysage et donc plus de tourisme !» Le président de la Maison de l’élevage, Christian Galzin, était également aux côtés des professionnels pour soutenir cette action syndicale. Il rappelle que cette révision de la zone défavorisée pénalise en premier lieu l’élevage et le modèle de polyculture élevage qui façonne l’essentiel des paysages tarnais. «L’élevage est déjà en perte de vitesse et la révision de la zone défavorisée ne fera qu’aggraver sa situation», assure-t-il.

La perte moyenne pour une exploitation qui serait exclue du zonage est en effet estimée aux alentours de 8 000 € (ce montant est même supérieur pour la zone piémont).

[...]

D. MONNERY

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2580 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2580 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS