Le Paysan Tarnais 10 mai 2013 à 08h46 | Par A.Renault

Eau - La pluviométrie hivernale excédentaire sur le Tarn et en France a rechargé les nappes

Le bureau de recherches géologiques et minières publie son bulletin relatif aux eaux souterraines à la sortie de l'hiver. Dans le Tarn, Météo France Tarn fait le bilan de la pluviométrie hivernale départementale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cumul excédentaire dans le Tarn

« La recharge hivernale a été efficace pour la période 2012 - 2013 par rapport à la normale. Et cette normale correspond à une moyenne calculée entre 1981 et 2010, soit trente ans », précise Laurence Gourcy, hydrogéologue au BRGM en charge du suivi quantitatif et qualitatif des eaux souterraines. Cette recharge est dite efficace car elle permet aussi de recharger les sols, ce qui permet de publier un indice d'humidité des sols qui, lui aussi, montre une belle progression pour cette saison hivernale comparé à une moyenne de 30 ans.

Bilan pluviométrique de la période de rechage 2012-2013 (en mm)
Bilan pluviométrique de la période de rechage 2012-2013 (en mm) - © Météo France

Dans le Tarn, le centre départemental Météo France fait aussi un bilan positif en matière de reconstitution des nappes phréatiques supercielles. Cette reconstitution est favorisée par l'apport pluviométrique durant la période dite de recharge qui s'étend de septembre à mars et durant laquelle l'évapotranspiration est minimale. La végétation entre en dormance et les fortes chaleurs s'estompent.

Les données tarnaises diffusées par Météo France Tarn montrent que le cumul pluviométrique est maximal sur le sud-est du département, atteignant 1200 à 1300 mm, soit 1200 à 1300 litres de pluie par élément de surface de 1 m². Par ailleurs, le cumul s'échelonne de 800 à 500 mm, de l'est vers l'ouest. Concernant l'écart à la normale (pluviométrie moyenne calculée sur une durée de 30 ans, précisément de 1981 à 2010), le cumul pluviométrique en 2012-2013 est globalement excédentaire sur l'ensemble du département, atteignant localement +30%. A noter un très léger déficit, -5%, sur une petite frange frontalière du Ségala.



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2596 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2596 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui