Le Paysan Tarnais 25 avril 2013 à 08h52 | Par A.Brossier

Elevage - « Poursuivre la vigilance sanitaire », pour l’élevage tarnais en 2013 comme en 2012

L’assemblée Générale de GDS - Alma s’est déroulé le mardi 16 avril, en présence de Pierre Jabert, référent tuberculose pour la région Midi-Pyrénées

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tribune lors de l'assemblée générale du 16 avril
Tribune lors de l'assemblée générale du 16 avril - © Le Paysan Tarnais

Comme chaque année, l’assemblée générale est le moment de faire le bilan des actions menées et des problèmes rencontrés durant un an. Le département du Tarn marqué par l’élevage, compte, au 31 décembre 2012, plus de 154 000 bovins, plus de 222 000 brebis et près de 10 000 chèvres. Au cours de l’année écoulée, il n’y a pas eu de grandes catastrophes sanitaires, avec tout de même l’apparition de la maladie de Schmallenberg au 2ème semestre. De nombreux  autres sujets ont été évoqués comme la nouvelle organisation sanitaire en France qui se met en place à partir d’un décret paru courant de l’année 2012.

Trois questions à Christian Galzin

Comment le Tarn a –t-il été touché par la maladie de Schmallenberg ?

Notre département a été touché dans un deuxième temps par cette maladie, c'est-à-dire en juillet 2012.Les pertes ont été plus ou moins insidieuses et importante selon les exploitations. Je parle d’insidieuses, car certaines pertes sont embryonnaires. Nous nous en sommes donc rendu-compte avec un décalage. Si je comptabilise l’ensemble des élevages il ‘y a eu entre 0 et 30 % de perte.

Comment vont se dérouler les indemnisations ?

Malheureusement, Bruxelles n’a pas répondu et la France a refusé d’aider. L’indemnisation des éleveurs de plusieurs millions se fera grâce à la solidarité des éleveurs. Les dossiers du Nord de la France sont en train d’être examinés. La quarantaine de dossier tarnais sera étudié au 2e semestre 2013, avec les dossiers du Sud de la France.

Quels sont les changements qui découlent de la nouvelle organisation sanitaire ?

Notre collaboration avec l’ensemble des départements de Midi-Pyrénées va se poursuivre et se renforcer. Aujourd’hui, les services régionaux sont basés dans notre département. L’ensemble des professionnels souhaite que cette organisation reste dans le Tarn.

 

Propos recueillis par A. Brossier

 

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2595 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2595 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui