L'Oise Agricole 11 janvier 2018 à 09h00 | Par Florence Guilhem

États généraux de l’alimentation : «Les intentions sont là, les actes, c’est mieux»

Analyses et réflexions de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, sur les États généraux de l’alimentation et les enjeux de demain pour l’agriculture française.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, attend des actes concrets après les déclarations de bonnes intentions des États généraux de l’alimentation.
Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, attend des actes concrets après les déclarations de bonnes intentions des États généraux de l’alimentation. - © Guillaume Perrin

Les États généraux de l’alimentation ont-ils été utiles ? Que peut en attendre la profession agricole ?

Rappelons, en tout premier lieu, que ce fut un exercice inédit, qui a permis de mettre autour de la table des groupes autour de quatorze thématiques, et dix ministères. Inédit aussi, parce que, en amont de ces états généraux, un diagnostic commun a été établi avec tous les représentants de la production, de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2559 | février 2018

Dernier numéro
N° 2559 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui