L'Union Agricole 21 juin 2018 à 13h00 | Par Charles baudart

Faute de prix, les planteurs quittent la salle

En pleine réunion, les planteurs des sucreries de Cagny (14) et Etrepagny (27) se sont levés et ont laissé une salle clairsemée. Le message envoyé à Saint-Louis Sucre est clair, à la fois signal d'alarme et d'indignation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La réunion de Saint-Louis Sucre de Grand-Quevilly a permis aux producteurs d'exprimer leurs attentes vis-à-vis de leur partenaire industriel.
La réunion de Saint-Louis Sucre de Grand-Quevilly a permis aux producteurs d'exprimer leurs attentes vis-à-vis de leur partenaire industriel. - © C. Baudart


Saint-Louis Sucre a organisé le 13 juin dernier une réunion d'information pour les planteurs à Grand-Quevilly (76). Cent-cinquante agriculteurs livrant les sucreries de Cagny (14) et d'Etrepagny (27) avaient fait le déplacement. Au cours de la réunion, ces derniers ont massivement quitté la salle. Un geste fort qui exprime le malaise de producteurs exaspérés par la décision du leader européen du sucre de ne pas accorder de complément de prix en juin, comme cela avait été annoncé au   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2588 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2588 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui