Le Paysan Tarnais 19 novembre 2015 à 08h00 | Par S. Lenoble

FCO : le département du Tarn passe entièrement en zone réglementée

Le département du Tarn est passé intégralement en zone règlementée suite à la confirmation d'un foyer au Nord-Est de l'Aveyron. Quelles sont les conséquences et les règles à respecter, en matière de mouvement d'animaux et de vaccination ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Situation actuelle suite à l'arrêté du 13 novembre.
Situation actuelle suite à l'arrêté du 13 novembre. - © DDCSPP

La découverte, la semaine dernière, d'un animal positif dans le Nord-Est de l'Aveyron a eu pour conséquence de placer la totalité de notre département en zone réglementée. Trois autres départements sont également placés en zone réglementée. Il s'agit du Tarn et Garonne, de l'Hérault et du Gard. Le département de l'Aude l'est partiellement.

Conséquences en matière de mouvements

Les bovins et les petits ruminants peuvent se déplacer librement dans tout le département Tarn et dans l'ensemble de la zone réglementée.

Pour se rendre en zone indemne, ces animaux doivent subir avant de quitter la zone : une désinsectisation de 14 jours et une analyse PCR négative pratiquée au plus tôt 7 jours avant le départ. Le moyen de transport doit être désinsectisé. Arrivés en zone indemne, les animaux doivent être désinsectisés et confinés pendant 14 jours, puis recontrôlés par une analyse PCR à l'issue de cette période.

Les éleveurs sélectionneurs d'ovins reproducteurs (béliers et agnelles), peuvent aussi avoir recours à la vaccination. Ces éleveurs peuvent solliciter des doses de vaccins qui étaient jusqu'à présent réservées aux animaux en zone réglementée destinés aux échanges internationaux, aux animaux bloqués en ZR en quarantaine/centre de rassemblement ou aux animaux détenus dans des centres collectifs de sélection.

En matière de mouvements à l'international, à ce jour, la Turquie refuse les animaux vaccinés ou issus de zone réglementée. Les envois vers ce pays sont bloqués. Les échanges avec l'Italie et l'Espagne font l'objet de protocoles bilatéraux.

Protocole bilatéral avec l'Espagne

En application depuis le 2 octobre : il prévoit pour le moment, les possibilités suivantes applicables aux 3 espèces de ruminants :

- Principes généraux

Soit les animaux sont vaccinés depuis au moins 10 jours (primo-vaccination complète avec 1 ou 2 injections selon le vaccin utilisé),

Soit les animaux ont présenté un résultat négatif à une PCR individuelle après désinsectisation (protocole spécifique en annexe à respecter) depuis au moins 14 jours.

-Possibilités complémentaires pour les jeunes de moins de 70 jours

Soit les jeunes sont nés de mères vaccinées,

Soit, pour les agneaux et chevreaux : désinsectisation depuis au moins 14 jours (et jusqu'au départ) des jeunes allotés, et échantillonnage du lot pour analyses PCR individuelles avec résultats négatifs sur 30 animaux (ou sur tous les animaux du lot si sa taille est de moins de 30 animaux),

Soit pour les veaux : désinsectisation des cheptels d'origine pendant 14jours et échantillonnage du cheptel pour analyses PCR individuelles avec résultats négatifs sur 30 animaux (ou sur tous les animaux s'il y en a moins de 30).Désinsectisation des animaux ininterrompue jusqu'au départ du lot.

Protocole bilatéral avec l'Italie

En application depuis le 16 octobre, il repose pour le moment uniquement sur la vaccination des animaux, et s'applique aux bovins et aux ovins :

- pour les animaux > 90 jours :

Départ possible 10 jours après la 2ème injection de primo-vaccination, cette condition n'étant applicable que pour les bovins ;

Pour les ovins, si le vaccin Calier est utilisé, les recommandations du fabricant relatives à l'installation de l'immunité doivent être respectées, soit un délai de 42 jours après l'unique injection de primo-vaccination

- Pour les animaux de moins de 90 jours

Ils sont nés de mères vaccinées.

Echanges avec les autres pays de l'UE

La règle est la suivante : animaux valablement vaccinés + 60 jours ou animaux valablement vaccinés + PCR négatives 35 jours après la primovaccination.

Pour les animaux destinés à l'abattage dans un pays de l'UE, seuls les camions doivent être désinsectisés et les animaux ne doivent pas être issus de foyer FCO dans les 30 jours précédant le jour du départ. Le transport vers l'abattoir doit être direct. Les animaux de ZR ne peuvent être rassemblés en ZI.

DDCSPP avec ALMA-GDS Tarn




Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Les marchés tarnais

Les marchés d'Albi ou de Valence d'Albi ne peuvent plus recevoir de bovins issus de zone indemne car si ces animaux ne sont pas vendus ils ne peuvent pas repartir dans leur élevage d'origine. En cas de vente, les moyens de transport doivent être désinsectisés avant de repartir en zone indemne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2486 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 2486 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui