Le Réveil Lozère 10 octobre 2018 à 12h00 | Par Aurélie Pasquelin

Fleurs d’Aubrac, des pistes pour se développer

L’association Fleurs d’Aubrac tenait son assemblée générale lundi dernier à Antrenas. Malgré la baisse des ventes de viande, la filière a maintenu ses chiffres pour l’année 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
David Cayrel, président de Fleurs d’Aubrac et Didier Marragou, prédident de Cobo Sud.
David Cayrel, président de Fleurs d’Aubrac et Didier Marragou, prédident de Cobo Sud. - © Aurélie Pasquelin

« Avec près de 1500 génisses et un bon équilibre entre l’offre et la demande, on peut globalement dire que l’année 2017 aura été assez bonne pour les Fleurs d’Aubrac. » Tel est le constat qu’a fait David Cayrel, président de Fleurs d’Aubrac lors de l’assemblée générale de l’association qui se déroulait lundi 8 octobre dans la salle des fêtes d’Antrenas. Avec 146 apporteurs et 1 492 Fleurs d’Aubrac (817 d’Aveyron, 620 de Lozère, 41 du Cantal et 14 de Haute-Loire) vendus en 2017, la filière   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2592 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2592 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui