Le Paysan Tarnais 28 mai 2014 à 08h00 | Par C. Teil

Innovation - La méthanisation et le semis direct au menu de la 1ère journée Innov'action

Les journées Innov'action ont été lancées dans le Tarn, ce lundi 26 mai, chez Philippe Nouvellon et Luc Devienne. Retour sur la visite et rappel des deux prochaines dates sur le département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La visite du chantier du méthaniseur individuel par voie sèche, en continu, sur l’exploitation de Philippe Nouvellon et Luc Devienne. (© Le Paysan Tarnais) La visite du chantier du méthaniseur individuel par voie sèche, en continu © Le Paysan Tarnais La visite du chantier du méthaniseur individuel par voie sèche, en continu © Le Paysan Tarnais Le semis direct de maïs est précédé d’un passage au rouleau Faca sur les couverts végétaux © Le Paysan Tarnais Le semis direct de maïs est précédé d’un passage au rouleau Faca sur les couverts végétaux © Le Paysan Tarnais Le semis direct de maïs est précédé d’un passage au rouleau Faca sur les couverts végétaux © Le Paysan Tarnais

 

Sur les 22 journées Innov'Action en Midi Pyrénées, le Tarn accueillait lundi 26 mai, la première édition chez Philippe Nouvellon autour des thématiques méthanisation et semis direct sur couverts végétaux. Grand succès d'ouverture puisqu'une soixantaine d'agriculteurs ont assisté à cette première.

L'EARL en agriculture biologique, composée de 2 associés, compte 120 ha et 70 blondes d'aquitaine. Philippe Nouvellon et Luc Devienne se sont lancés dans l'expérimentation de la méthanisation individuelle par voie sèche, en continu et du semis direct sur couvert végétaux. Le projet méthanisation se travaille depuis un an et demi avec la société Arkolia qui explique : «dans les fermes, les volumes sont importants mais peu méthanogènes. Les fumiers «français» sont distincts de par leur teneur en pailles.» D'où la mise en place d'une unité de recherche et développement inhérente au projet pour valoriser les effluents. «L'objectif était de réduire les volumes et dégrader la lignine.»

Le méthaniseur d'une puissance de 315 kW traitera 2000 tonnes de matières : 1000 t de fumier, 300 t de fientes de volailles, 300 t de déchets végétaux et 300 à 400 tonnes de marc de vendanges. Une production de 75 kW/h d'électricité sera vendue à environ 19cts EUR/kWh via un contrat Edf de 15 ans. La chaleur récupérée chauffera 4 maisons et sèchera le foin de la ferme. Le digestat, riche en azote, sera valorisé sur les terres de l'exploitation principalement sur le maïs et les céréales au printemps. L'azote récupéré est sous forme organique d'une part et ammoniacale d'autre part, en tous les cas assimilable.

+ d'infos sur www.tarn.chambagri.fr


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Les deux prochaines journées Innov'Action dans le Tarn :

  • 3 juin à 14h à l'EARL de l'Endrevie (Pelissou) à Brens : couvert végétaux, raisonnement phytosanitaire, taille rase ;
  • 18 juin à 14h chez M. Roblin à Parisot  : goutte-à-goutte aérien sur maïs

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2479 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2479 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui