Le Paysan Tarnais 02 février 2012 à 19h10 | Par Le Paysan Tarnais

Installation - Les initiatives des coopératives viticoles pour favoriser l’accès au foncier dans le Tarn

Les caves coopératives du Tarn se mobilisent pour financer l'achat de foncier et mettre ensuite à disposition de leurs viticulteurs adhérent ces parcelles. Deux démarches, deux exemples qui pourraient donner des idées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vinovalie, entrepreneurs, viticulteurs et JA solidaires autour d'un même enjeu : l'accès au foncier !
Vinovalie, entrepreneurs, viticulteurs et JA solidaires autour d'un même enjeu : l'accès au foncier ! - © Le Paysan Tarnais

L’accès au foncier est un important frein à l’installation. Jeunes agriculteurs du Tarn travaille sur le sujet depuis de nombreuses années. Et les choses commencent à bouger. Pour leur dernier «petit-dej presse», le 13 décembre dernier, le syndicat avait choisi de présenter une initiative intéressante en la matière, celle de Vinovalie. L’union de caves coopératives a en effet sollicité des investisseurs extérieurs pour la création de groupements fonciers viticoles (GFV). Le premier créé, le GFV Astrolabe, réunit neuf investisseurs depuis un peu plus d’un an.

L’un d’eux, Yves Lagrèze, entrepreneur du bâtiment à Albi, revient sur cette expérience. «A une époque où les placements financiers sont aléatoires, ça a du sens d’investir sur son territoire. Le vin est un produit historique, emblématique du Tarn et que l’on a envie de défendre. C’est une aventure humaine aussi. Je découvre un autre milieu. Ces rencontres entre le monde agricole et celui de l’entreprise sont riches en échanges et en apprentissages. Ce sont de vrais sous avec de vrais gens. Pour moi, c’est du développement durable dans le vrai sens du terme !» Et puis, c’est une épargne sécurisée. «Beaucoup plus que des titres du CAC 40 !»

La cave coopérative de Labastide a, elle aussi, mené une opération de portage de foncier pour quelques uns de ses coopérateurs. A son départ à la retraite, Pierre Fabre de Donnazac, coopérateur à Labastide à Donnazac a vendu ses 40 ha de vigne. La cave de Labastide s’est alors mobilisée pour que cette exploitation reste dans son giron. Après de nombreuses réunions de concertation avec les coopérateurs voisins, la moitié de la surface a été achetée en direct par 6 adhérents. L’autre moitié a été achetée par la cave, par le biais d’une société civile immobilière (SCI). Ces parcelles sont louées à cinq coopérateurs voisins, dont plusieurs sont aussi acheteurs individuels.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2580 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2580 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui