Le Paysan Tarnais 03 août 2017 à 08h00 | Par D. Monnery

Le marché de Jarlard veut faire financer les plaques remises lors des concours

Soucieuse de maintenir l’équilibre de ses comptes, l’association du marché de Jarlard ambitionne de trouver des sponsors pour les 64 plaques décernées lors des quatre concours annuels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

L’assemblée générale du marché de Jarlard s’est tenue le jeudi 27 juillet au matin à la Maison de l’élevage avec une vingtaine de participants. L’occasion pour le président Didier Fonvieille de faire le point sur l’activité de l’année écoulée.

En 2016, 2 339 veaux ont été présentés à Jarlard, soit une moyenne de 84 animaux par marché. Ce chiffre est équivalent à l’année précédente, tout comme le poids moyen des bêtes (434,95 kg) qui gagne seulement 1,5 kg par rapport à 2015. La courbe est malheureusement inverse pour le prix. La moyenne observée chute de 13 centimes en deux ans pour s’établir à 2,81 €/kg. Le montant total des transactions enregistrées sur le marché albigeois s’élève à 2 858 748 €.

Le bilan comptable de l’association met en évidence un déficit de 1 665 € sur l’exercice 2016. Les marges de manœuvre pour parvenir à l’équilibre sont ténues. Les plaques remises lors des concours apparaissent comme une source d’économie possible. Faut-il d’ailleurs maintenir ces concours, s’est interrogée l’assemblée ? «Nous sommes le seul marché à en organiser. Cela donne une image positive du marché d’Albi et montre qu’on y trouve des veaux de qualité», a défendu le vice-président, Franck Beges. Tout le monde est donc tombé d’accord pour les conserver, à condition que les plaques ne coûtent pas un centime à l’association. L’idée est donc de faire sponsoriser chacun des soixante-quatre trophées remis cha-que année. La mairie d’Albi, qui par le passé les offrait, sera notamment sollicitée.

L’assemblée a également profité de la réunion pour revoir le règlement intérieur du marché. A la demande de certains maquignons, l’ouverture des transactions pourrait être retardée d’un quart d’heure pour débuter à 10 h 45. Cet horaire reste à confirmer auprès de l’ensemble des marchands. Le règlement stipule par ailleurs que les paiements des veaux doivent se faire par chèque au cul du camion ou par virement bancaire dans les 48 heures. Il est désormais écrit que la paille est interdite dans l’enceinte du marché sous peine de sanction pour les frais de nettoyage. Enfin, le règlement officialise l’ouverture du marché les 1er, 3ème et 5ème mardi de chaque mois.

Pour finir, le bureau a été reconduit dans ses fonctions : président, Didier Fonvieille ; vice-président, Franck Beges ; trésorier, Pierre Cluzel ; trésorier adjoint, Mathieu Fau ; secrétaire, Didier Durand ; secrétaire adjoint, Christian Azaïs.

D. MONNERY


Retrouvez le reste de l'actualité dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2531 | août 2017

Dernier numéro
N° 2531 | août 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui