Le Paysan Tarnais 17 juin 2010 à 10h32 | Par A. Renault

Le marché foncier Tarn-Aveyron-Lot très affecté par la récession !

L’assemblée générale de la Safalt est chaque année l’occasion de se pencher sur les marchés du foncier agricole et rural. Le bilan 2009 de la société est marqué par une forte baisse d’activité sur les trois départements Aveyron, Lot et Tarn. Explications.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
M. Bou, président de la Safalt, aux côtés de M. Labarthe, du conseil général.
M. Bou, président de la Safalt, aux côtés de M. Labarthe, du conseil général. - © Le Paysan Tarnais

« Dans un contexte économique et agricole difficile affectant fortement le marché foncier, l'activité de la Safalt (Safer Aveyron-Lot-Tarn) s'est caractérisée cette année par un plafonnement des acquisitions et un ralentissement sensible des rétrocessions, entrainant un résultat financier en net recul ». C'est par cette phrase d'introduction du rapport d'activité qu'André Jacquot, le directeur de la Safalt, a résumé le bilan 2009 de la structure. Un panorama peint, comme chaque année, à l'occasion de l'assemblée générale de la société, qui avait lieu cette année à Albi.
Jusqu'à fin 2008, le marché foncier sur les trois départements semblait échapper à la crise financière et économique, du moins en ce qui concernait les surfaces. Les flux en valeur avaient, quant à eux, chuté de plus de 20%. La récession immobilière avait essentiellement frappé le segment « non agricole » du marché.
Mais la donne a changé. Cette année, le marché foncier a été caractérisé par une chute des surfaces mises en vente de -22 %. Une baisse sensible et régulière étalée depuis janvier jusqu'à la fin de l'année. Dans le même temps les valeurs ont continué de décroître de 18 %.

Le marché agricole
Alors qu'entre 2003 et 2008, le marché foncier agricole «était assez stable avec en moyenne 16 000 ha de surfaces, 2009 a été l'objet d'un brusque affaissement des surfaces vendues » a constaté André Jacquot. Il a présenté les chiffres pour les trois départements (cf. tableau 1).
Les transactions foncières à destination agricole enregistrées sur la zone d'action de la Safalt ne représentent qu'un peu plus de 1 % de la SAU des trois départements (soit 11 500 hectares pour 106 millions d'euros). Des chiffres qui caractérisent la fermeture conséquente du marché.
En terme de surface, l'année 2009 est caractérisée par une proportion importante de tranches inférieures à 5 hectares...

 

Envie d'en savoir plus ? Retrouvez l'article complet dans le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2572 | mai 2018

Dernier numéro
N° 2572 | mai 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui