Le Paysan Tarnais 04 février 2010 à 11h44 | Par A. Renault

Le réseau de chaleur bois de Mazamet entre en fonctionnement

Le réseau de chaleur bois de Mazamet a été inauguré le jeudi 28 janvier. Il devrait être alimenté par Forestarn et consommera 2934 tonnes de bois par an.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vendredi 29 janvier, le réseau de chaleur bois de Mazamet a été inauguré.
Vendredi 29 janvier, le réseau de chaleur bois de Mazamet a été inauguré. - © Delpoux (Conseil Régional)

Le réseau de chaleur bois de Mazamet, d'une longueur de 3500 mètres, a vocation à desservir trois lycée (lycée hôtelier, lycée Soult et leycée professionnel Barbey Riess), le collège Bonnecombe, les locaux de la DDE, le gymnase, la piscine, les serres, un groupe scolaire, 93 logements HLM et le laboratoire de la société Pierre Fabre.
La puissance de la chaudière, prévue pour permettre de couvrir 89 % des besoins de chaleur, est de 2500 kW. Ce réseau devrait représenter une fourniture d'énergie en moyenne de 7796 MWh par an et devrait permettre d'éviter l'émission dans l'atmosphère de 1 600 tonnes de CO2 par an, pour une consommation d'environ 2 934 tonnes de bois par an.
Le contrat de concession a été conclu avec la société Dalkia qui a la charge de l'investissement et de l'exploitation du réseau pour une durée de 24 ans. Ce réseau de chaleur devraient être alimenté par Forestarn.
Les réseaux chaleur-bois poursuivent plusieurs objectifs : réduire la facture du chauffage et la pollution de l'atmosphère, valoriser les déchets et créer des emplois. Ces procédés permettent en effet de recycler les déchets de bois des particuliers, des entreprises ou des scieries.
A terme, l'avantage est double. Economique tout d'abord face à la montée du prix du gaz et du fioul. Ecologique également puisque le bois est une ressource renouvelable, propre et disponible en Midi-Pyrénées.

Midi-Pyrénées a soutenu la création de 5 réseaux de chaleur bois dans le département du Tarn, à Castres, Mazamet, Anglès, Vabre et Gaillac. Ces projets totalisent 16,4 km de réseaux, 10 050 kW de puissance, une consommation annuelle de bois de 10 734 tonnes, soit l'évitement de l'émission dans l'atmosphère de 6 398 tonnes de CO2 par an. L'ensemble de ces projets aura coûté 10 M€ et mobilisé près de 1,36 M€ d'aides de la Région.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2580 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2580 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui