Le Paysan Tarnais 14 mai 2010 à 12h09 | Par S. Lenoble

Le service de remplacement pour pouvoir prendre 15 jours de congés par an !

Le Paysan Tarnais consacrait, cette semaine, son dossier au remplacement en agriculture. Extrait avec le témoignage de Magali et José Bonnet, éleveurs caprins à St-Michel Labadie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
José et Magali Bonnet sont éleveurs caprins à St-Michel Labadie. Ils utilisent régulièrement le service de remplacement.
José et Magali Bonnet sont éleveurs caprins à St-Michel Labadie. Ils utilisent régulièrement le service de remplacement. - © Le Paysan Tarnais

Depuis 2004, José et Magali Bonnet arrivent à dégager 15 jours pour partir en congés, au mois d'août. Pendant leur absence, ils font appel au service de remplacement du Tarn. «Nous avons utilisé le service pour un remplacement congé maternité en 2003 et depuis nous y avons pris goût ! Et puis, nous partons dans la période la plus creuse pour l'exploitation. Il reste une centaine de chèvre à traire une seule fois par jour. Nous n'avons pas besoin de beaucoup de main d'œuvre : en général, l'agent de remplacement vient 6 heures par jour : trois le matin, trois le soir.»

D'une année sur l'autre, José et Magali Bonnet essaient d'avoir le même agent de remplacement. «Ca ne marche pas toujours : nous avons déjà accueilli trois remplaçants différents sur l'exploitation. Mais ça n'a jamais posé de soucis. Pour nous, le plus important c'est qu'il sache traire. Et qu'il sache se débrouiller ! De toutes façons, nous sommes à 900 km, ils n'ont pas vraiment le choix !» Les éleveurs laissent bien-sûr les consignes, toute une liste de numéros de téléphone en cas d'urgence et leur portable !

Une réflexion globale
En plus des vacances, José et Magali Bonnet ont beaucoup réfléchi et investi pour arriver à réduire l'astreinte quotidienne. «Dégager du temps libre a toujours été important pour nous. Nous avons une salle de traite rotative de 52 places. Nous arrivons à traire les 700 chèvres à une seule personne en 1h30. Pour l'alimentation, nous avons des tapis distributeurs, une dérouleuse.... C'est vrai que nous avons bien progressé en terme d'organisation du travail.» De nombreux équipements qui, du coup, facilitent aussi les tâches des agents de remplacement sur leur ferme !

 

Envie d'en savoir plus ? Retrouvez le dossier complet dans le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2587 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2587 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui