Le Paysan Tarnais 22 novembre 2012 à 18h57 | Par S. Lenoble

Ovins - Les moutonniers tarnais organisent les 1ères Ovinpiades à la finale du CJAJ

Le 5 décembre, à Sainte-Croix, le groupe «reconquête ovine» de la FDO, animé par la maison de l'élevage, fait la promotion de la production auprès des jeunes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Emile Fabries et Xavier Vernhes, deux des membres du groupe «reconquête ovine» tarnais.
Emile Fabries et Xavier Vernhes, deux des membres du groupe «reconquête ovine» tarnais. - © Le Paysan Tarnais

La prochaine finale départementale du concours de jugement des animaux par les jeunes se tiendra mercredi 5 décembre, à Sainte-Croix. A cette occasion, le groupe «reconquête ovine» organise des Ovinpiades, avec l’appui des JA du canton d’Albi. «C’est une première dans le Tarn» expliquent Emile Fabries et Xavier Vernhes, deux des membres de ce groupe. «Nous avons pensé que ce serait une belle opportunité pour faire découvrir la production ovine aux jeunes des lycées du département. Nous allons proposer des ateliers très ludiques à tous les élèves qui participent au jugement ovin. L’idée n’est pas de faire une compétition, mais vraiment une première prise de contact avec le métier de moutonnier.»

 

Quatre ateliers sont prévus :

- quizz avec reconnaissance des races ;

- manipulation de brebis avec notation de l’état corporel ;

- tri de brebis en parc et parage d’onglon ;

- parcours de quad avec remorque.

Cette étape départementale est calée sur les épreuves des Ovinpiades, qui se tiennent ensuite à différents échelons. «Nous allons essayer de motiver quelques jeunes pour participer à la finale régionale, qui aura lieu le 24 janvier prochain, à Figeac. Les finalistes régionaux iront en finale nationale qui se déroulera pendant le salon international de l’agriculture à Paris.»

 

Ce travail avec les lycées agricoles du Tarn n’est pas nouveau pour le groupe «reconquête ovine». Mis en place par la FDO et piloté animé par la maison de l’élevage, ce groupe œuvre depuis plusieurs années pour le renouvellement des générations en production ovine. «Nous essayons d’être force de proposition sur cette thématique. A la fois pour maintenir les éleveurs en place, mais aussi pour installer des jeunes. Et pour mieux faire connaître notre métier, c’est vrai que c’est intéressant de travailler avec les établissements de formation. Nous devrions d’ailleurs organiser une grande journée de promotion de l’élevage ovin, au LEGTPA de Fonlabour, au printemps prochain.»




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2479 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2479 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui