Le Paysan Tarnais 26 octobre 2012 à 17h14 | Par Service syndical - FDSEA81

Réglementation - Zones vulnérables : la FDSEA et JA du Tarn lancent des opérations sur le terrain

La FDSEA et Jeunes Agriculteurs s’organisent sur différents secteurs du département pour montrer que les prélèvements et les résultats d’analyses dans le cadre de la Directive Nitrates ne sont pas toujours en cohérence avec la réalité du terrain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le canton de Graulhet a été mobilisé pour montrer les incohérences des résultats du prélèvement réalisé sur la commune de Busque. Une visite a d’ailleurs été programmée avec la DDT jeudi 18 octobre.
Le canton de Graulhet a été mobilisé pour montrer les incohérences des résultats du prélèvement réalisé sur la commune de Busque. Une visite a d’ailleurs été programmée avec la DDT jeudi 18 octobre. - © Le Paysan Tarnais

Après de nombreuses rencontres entre la FDSEA du Tarn, Jeunes agriculteurs, la chambre d’agriculture, la DDT, la préfecture et la DREAL, une dernière phase de négociation est possible avant le 20 novembre prochain. La semaine dernière la FDSEA et JA ont mobilisé leurs responsables de canton pour recueillir les derniers éléments qui pourraient défendre la cause agricole et éviter une extension trop importante de la zone vulnérable dans le département.

Le premier projet de zonage comprenait 175 communes. A ce jour, après plusieurs phases de négociations le nombre de communes concernées dans le projet a diminué pour atteindre 126 communes. La FDSEA et JA dénoncent toujours des incohérences sur ce zonage, l’administration accusant trop facilement l’activité agricole d’être à l’origine de pollutions par les nitrates. Il a été décidé de programmer des opérations d’expertises terrain avec les responsables locaux JA et FDSEA de plusieurs secteurs du département.

 

Montrer les incohérences des résultats

Le canton de Graulhet a été mobilisé à plusieurs reprises la semaine dernière pour montrer les incohérences des résultats du prélèvement réalisé sur la commune de Busque. Une visite a d’ailleurs été programmée avec la DDT jeudi 18 octobre pour définir le fonctionnement de la masse d’eau de ce secteur. De nouveaux points de prélèvements identifiés par la profession agricole ont été analysés par l’administration. De même, des visites ont également eu lieu sur les cantons de Monestiés, d’Albi et de Castelnau-de-Montmirail.

 

De nombreux arguments ont pu être ainsi collectés grâce à la mobilisation des comités cantonaux de ces secteurs. Ces éléments ont pu servir de nouvelles bases de négociation concluante entre la DDT, la chambre d’agriculture, FDSEA du Tarn et JA lors de la réunion de calage de ce mardi 23 octobre dernier. La FDSEA et JA restent encore mobilisés dans les semaines à venir. Si vous souhaitez contribuer à la construction de ces argumentaires contre l’extension de la zone vulnérable sur des secteurs ou cela n’a pas lieu d’être, contactez la FDSEA du Tarn au 05.63.48.83.60.



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2580 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2580 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui