Le Paysan Tarnais 12 octobre 2017 à 08h00 | Par A. Renault

Salariés et employeurs : une journée pour mieux s’entendre et se comprendre

Michel Marcoul, président de l’association des salariés agricoles du Tarn et Sébastien Lafon, vice-président, présentent la journée «Salariés et employeurs : bien s’entendre, bien se comprendre sur nos exploitations» qui se déroulera le vendredi 20 octobre de 14h à 17h à la Chambre d’agriculture à Albi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Marcoul, président de l’Association des salariés agricoles du Tarn, à droite et Sébastien Lafon, vice-président, à ses cotés.
Michel Marcoul, président de l’Association des salariés agricoles du Tarn, à droite et Sébastien Lafon, vice-président, à ses cotés. - © Le Paysan Tarnais

Comment est née l’idée d’une telle journée ?

Michel Marcoul : «Au travers de plusieurs enquêtes régionales sur le sujet des relations entre employeurs et salariés, nous nous sommes aperçus que la problématique revenait souvent. Dans de nombreux cas, la relation entre un salarié et son employeur se passe très bien. Mais il peut aussi y avoir des situations complexes, dont l’origine est parfois simplement le fait de petits détails, d’un côté ou de l’autre.»

Sébastien Lafon : «On remarque aussi que le nombre de salariés agricoles est en augmentation et que de plus en plus d’exploitants deviennent employeurs de main d’œuvre. Ce n’est pas quelque chose qui s’improvise et nous sommes au cœur de notre rôle d’association en nous intéressant à ce sujet.»

Cette thématique est-elle un axe de réflexions que vous souhaitez continuer à développer ?

Michel Marcoul : «Oui. Au niveau national, il existe un groupe de travail auquel je participe et qui traite de ces sujets. La journée que nous organisons est pensée dans un esprit d’ouverture. C’est un travail collectif et nous voulons participer à la vie du réseau, comme au travers de chacune de nos actions.»

Sébastien Lafon : «Cette journée est l’occasion d’entendre des témoignages et de lancer des pistes de travail, comme par exemple des actions de formations pour les salariés et les employeurs. En 2018, on pourra imaginer, selon le bilan que nous ferons de cette journée, d’autres actions, plus spécifiques, avec nos partenaires.»

La question des relations humaines dans le travail en agriculture est une réflexion multipartenariale ?

Michel Marcoul : «Cette journée et celles qui suivront seront le complément d’actions menées par d’autres structures départementales comme l’Anefa81, l’Atag, la Fdsea, la Chambre d’agriculture, la FDCuma, le service de remplacement Tarn, la MSA… Pour cette première journée, nous aurons le témoignage d’une Cuma, puis d’un employeur et d’un salarié. Notre objectif à terme sera de faire intervenir dans d’autres journées de ce types, d’autres partenaires.»

Propos recueillis par A.RENAULT

 


Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2541 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2541 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui