La Haute-Loire Paysanne 27 juillet 2017 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Sentiment de colère et de dégoût chez les agriculteurs du secteur

Suite à la découverte d’un élevage clandestin de sangliers à Bas en Basset, le président de la section chasse FDSEA et des agriculteurs du secteur réagissent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour les agriculteurs du secteur, cette découverte confirme les suspicions de lâchers clandestins de sangliers.
Pour les agriculteurs du secteur, cette découverte confirme les suspicions de lâchers clandestins de sangliers. - © © FRCP

La découverte d’un élevage de sangliers qui a fonctionné illégalement durant des années à Bas en Basset suscite la colère parmi les agriculteurs du secteur.
Des dégâts de sangliers récurrents sur les prairies, les cultures et les silos et des tableaux de chasse qui atteignent des niveaux  élevés (de l’ordre d’une petite centaine de sangliers par an et par ACCA), la profession agricole ne croyait pas à la thèse de la régénération naturelle des sangliers ! “Face à ces tableaux de chasse,   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2541 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2541 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui