Le Paysan Tarnais 03 mars 2011 à 15h43 | Par A. Renault

Técou et Vignerons de Rabastens : deux caves pour une ambition commune

Les Vignerons de Rabastens et la cave de Técou ont tenu leur assemblée générale la semaine dernière. Les bons résultats permettent aux deux structures d’améliorer la redistribution aux vignerons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christian Malet, le président de la cave de Técou, a annoncé à ses coopérateurs que "sur les deux années passées, la récolte aura été revalorisée de + 20 %."
Christian Malet, le président de la cave de Técou, a annoncé à ses coopérateurs que "sur les deux années passées, la récolte aura été revalorisée de + 20 %." - © Le Paysan Tarnais

La cave de Técou et les Vignerons de Rabastens ont tenu leur assemblée générale à une journée d’intervalle, la semaine dernière. Les multiples collaborations des deux entités, au sein de Vinovalie, l’union des caves coopérative de Técou, Rabastens, Cahors et Fronton permettent de mettre en parallèle les activités, les projets et les bilans des deux caves. Pour autant, chaque président a rappelé l’importance de garder son identité. Travailler pour une ambition commune ne voulant pas dire perdre ses spécificités et son nom.

Pour les Vignerons de Rabastens, le résultat 2009-2010 est le deuxième meilleur en chiffre d’affaires dans l’histoire de la cave avec un peu plus de 13 millions d’euros. L’activité commerciale de Rabastens est restée soutenue sur cet exercice. La coopérative commercialise aujourd’hui plus de volume que ce que la cave ne produit. La stratégie commerciale est donc désormais d’augmenter le prix de vente et non de rechercher de nouveaux marchés.

Pour Christian Malet, le président de la cave de Técou, la ligne de conduite est la même : l’amélioration du revenu viticole. «Sur les deux années passées, nous aurons revalorisé notre récolte de + 20 %. Pour les prochaines, nous allons continuer sur cette dynamique, mais il faut cumuler toutes les pistes d’amélioration : prix de la récolte, économie dans les intrants, réduction de main d’œuvre, augmentation du rendement.»

Et Frédéric Saccoman, le directeur de la cave, de conclure : « Notre capacité à adapter notre production et à comprendre nos besoins clients, la qualité de nos produits, l’efficacité et la souplesse de notre organisation, la complémentarité évidente dans tous les domaines avec la cave des Vignerons de Rabastens et plus généralement les caves de Vinovalie sont des atouts majeurs pour continuer à affirmer notre position sur les secteurs dans lesquels nous sommes déjà bien représentés tout en progressant dans les secteurs où nous sommes encoure au deça de nos ambitions (export, grande distribution).»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2559 | février 2018

Dernier numéro
N° 2559 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui