Le Paysan Tarnais 02 février 2017 à 08h00 | Par S. Lenoble

Transmission d'exploitation : en 10 ans, 3 projets d’installation consécutifs au Travet !

Sur la commune du Travet, trois installations se sont enchaînées sur des exploitations ovins lait et ovins viande. Benoît Pousthomis et Benjamin Piscedda étaient présents pour témoigner lors du forum transmission du 27 janvier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Benoît Pousthomis et Benjamin Piscedda.
Benoît Pousthomis et Benjamin Piscedda. - © Le Paysan Tarnais

C’est une belle aventure qui démarre au Travet. Le 1er janvier 2017, un Gaec à 3 associés a vu le jour, sur une exploitation qui compte 129 ha SAU, 300 brebis laitières et 330 brebis viande. 3 installations hors cadre familial qui se sont enchaînées depuis 2007. En moins de 10 ans, ce sont deux belles exploitations qui ont pu être transmises à de jeunes éleveurs. Tout a commencé avec Benoit Pousthomis. Après avoir suivi une formation agricole, il n’a pas s’installer sur l’exploitation familiale à Alban. «J’ai donc commencé par travailler à l’extérieur. Et puis, je me suis retrouvé sans emploi. Quasiment en même temps, j’ai appris par le bouche-à-oreilles qu’une exploitation ovin lait se libérait au Travet. Je me suis dit que c’était le moment pour étudier la faisabilité de mon installation.»

Avec un prix de cession correct, un niveau de fermages accessible, la possibilité d’avoir beaucoup de matériels en Cuma et une production avec une bonne valeur-ajoutée, l’étude économique s’avère favorable. Le porteur de projet et Gilbert Avizou, son futur cédant, engagent alors un Cefi. «C’était important pour moi de prendre le temps de découvrir l’exploitation» explique Benoit Pousthomis. «Et puis, je voulais voir comment travaillaient les éleveurs en place. Après un an de période d’essai, tout était concluant.» Le jeune s’installe donc en individuel sur une exploitation de 41 ha SAU, 240 brebis laitières et une référence de 500 hl. «Dès le début, les relations ont été très bonnes avec Gilbert Avizou. Il a su respecter notre nouvelle façon de travailler, même si c’était différent de ce qu’il faisait lui. Il habite sur place mais il ne vient quasiment jamais dans la bergerie !»

S. Lenoble

Retrouvez l'intégralité de l'article et de tous les témoignages du dossier "Transmission/Installation" dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2572 | mai 2018

Dernier numéro
N° 2572 | mai 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui