Le Paysan Tarnais 03 mars 2011 à 15h59 | Par S. Lenoble

Un comité de pilotage pour la filière caprine se crée sur le département

Depuis quelques semaines, le Tarn compte une nouvelle structure: le comité de pilotage caprin tarnais. Retour sur les missions de ce nouvel outil pour la filière caprine avec les deux responsables du comité, Philippe Bru et Hugo Teotski.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Bru et Hugo Teotsky, les deux responsables du comité de pilotage caprin tarnais.
Philippe Bru et Hugo Teotsky, les deux responsables du comité de pilotage caprin tarnais. - © Le Paysan Tarnais

Philippe Bru et Hugo Teotski sont éleveurs caprins, respectivement à Briatexte et à Saint-Antonin-de-Lacalm. Ils sont tous les deux responsables du comité de pilotage caprin tarnais. Cette structure est officiellement créée depuis le 27 janvier dernier. Pour les deux éleveurs, la filière caprine du département est dans une bonne dynamique mais il manquait de lien entre les chevriers. «Une enquête a été réalisée par la chambre d’agriculture du Tarn sur notre filière. Cet état des lieux a notamment fait ressortir que les éleveurs avaient besoin de pouvoir davantage échanger entre eux» explique Philippe Bru. «Les chevriers ont soif d’infos» complète Hugo Teotski. «Notre filière installe des jeunes, plusieurs coopératives collectent localement, le savoir-faire des fromagers tarnais est de plus en plus reconnu… Pour qu’elle continue à vivre, nous avions besoin d’un support qui lui permettent de mieux communiquer !»

Le comité de pilotage aura donc pour rôle de créer du lien entre les chevriers du département par des rencontres et une meilleure circulation de l’information (bulletins, site internet, mails, réunions thématiques…). Mais il a aussi pour ambition d’améliorer les échanges entre les différents acteurs de la filière. Une fois par an, le comité de pilotage caprin invitera en effet les laiteries et les artisans fromagers à se joindre aux éleveurs. Pour Hugo Teotski, ce serait bien d’arriver à mettre tout le monde autour de la table. «C’est plutôt rare dans la filière. L’idée est quand-même que les actions menées par le comité de pilotage servent de manière générale à la filière caprine. Nous avons donc besoin de tout le monde !»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2595 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2595 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui