Le Paysan Tarnais 08 avril 2010 à 15h28 | Par F. Orféo

Vente d’Aussac : nouvelle réussite pour les enchères

Le 25 mars dernier, la vente annuelle d’ Aussac a été animée et pratiquement toutes les génisses ont trouvé un acquéreur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La vente aux enchères d'une génisse à Aussac

Les organisateurs de la vente aux enchères annuelle d'Aussac ne cachaient pas leur satisfaction au soir d'une journée éprouvante en préparation depuis l'automne.
68 génisses sur les 70 proposaient à la vente ont été adjugées à un prix moyen de 2675 €. Un tel résultat n'était pas gagné d'avance car l'année 2009 a été assez difficile pour le revenu des producteurs bovins viande et on pouvait craindre en conséquence que les éleveurs limitent leurs achats d'animaux.
Mais il semble maintenant que la réputation du travail réalisé par Blonde Pays d'Oc ne soit plus à démontrer . Des éleveurs déjà connus sont revenus : c'est le cas par exemple d'un acheteur hongrois qui était déjà acheteur en 2008 et qui repartira cette fois-ci à l'issue de la vente aux enchères avec 22 génisses. Citons avec une mention spéciale le dynamisme « blond » des pays de la Loire et de la région Poitou Charentes, malgré les difficultés.
De nouveaux acheteurs ont découvert la qualité du lot de génisses proposées :
7 génisses sont parties pour la première fois dans un élevage de la Côte D'or et 4 en Espagne, chez un éleveur de Saragosse.
Quelques génisses resteront également près de chez nous , 11 en région Midi-Pyrénées et 4 en Aquitaine.

Prix moyen à 2300 €
Comme l'année dernière, en plus des génisses, dans ce forum de la génétique Blonde d'Aquitaine on trouvait également à vendre des taureaux adultes, des embryons de prestige, des porteuses d' embryons et des doses de semences de Théodule .
6 génisses se sont vendues à un prix supérieur à 5000 € et notamment Early, qui s' était déjà illustrée sur les concours, de l'élevage Damien Blanc à Montdurausse dans le Tarn ,fille de Brassens et petite fille de Rubio dont les enchères ont atteint la somme de 8000 € . On relève également parmi les génisses d'élite les mieux vendues des animaux d' exception, provenant de l'élevage de Patrick Sazy (82) (Ultan x Rame),(Tanguy x Ursella), Fontes (81) (Théodule x Abeille), Cransac(81) (Malinois x Orchidée) et Roques (47) (Vectra x Tulipe) .
Pour les autres génisses, le montant des enchères est resté plus raisonnable avec un prix moyen toutes catégories confondues ( de 13 à 34 mois) autour de 2300 € ce qui représente un excellent rapport qualité prix.
On retiendra de cette vente qu'un certain nombre d'éleveurs croit toujours aux qualités de la Blonde d'Aquitaine et notamment à ses qualités bouchères qui permettent une meilleure valorisation des produits. C'est pour cette raison qu'ils continuent à investir sur des animaux sélectionnés.
D'autre part, Blonde Pays d'Oc en regroupant l'offre au centre d'élevage d'Aussac facilite la mise en marché de ces reproducteurs à chances égales pour tous. Tout ceci est de bonne augure pour l'avenir et conforte les responsables de Blonde Pays d'Oc dans leur démarche.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2479 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2479 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui