Le Paysan Tarnais 06 février 2014 à 09h00 | Par S. Lenoble

VINIFICATION - Le laboratoire oenologique du Tarn aux côtés des vignerons

Le laboratoire départemental œnologique propose de nombreux services aux vignerons. Entretien avec Francine Calmels, œnologue conseil de la structure du conseil général.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Paysan Tarnais

Le Paysan Tarnais : Vous êtes œnologue conseil au laboratoire œnologique départemental depuis 35 ans. Pouvez-vous nous présenter la structure ?

Francine Calmels : Le conseil œnologique est devenu une priorité essentielle dans le gaillacois dès les années 1976. Le Conseil Général du Tarn a impulsé cet appui technique par la création du Laboratoire œnologique départemental et l'emploi de compétences avec des œnologues et des techniciens de laboratoire.

Aujourd’hui, quelles sont les activités du laboratoire œnologique départemental ?

Francine Calmels : Très vite, notre cœur d’activité est devenu le conseil œnologique. Dès le début des années 80, la cave de Gaillac a demandé que les vignerons soient suivis techniquement, pour que la qualité des vins livrés corresponde à leurs attentes. Cette mission occupe actuellement deux œnologues à temps plein et un troisième à 10%, pour environ 80 viticulteurs sous contrat. Ce conseil œnologique repose évidemment sur la partie «analyse œnologique», assurée par trois techniciens de laboratoire. Nous avons aussi une petite activité de formation, avec des initiations à la dégustation des vins pour les amateurs.

Quelles sont les perspectives pour le conseil œnologique dans le Gaillacois ?

Francine Calmels : Je pense que le conseil œnologique est bien installé dans les habitudes de travail des vignerons. En nous appuyant sur les analyses et la dégustation, nous intervenons sur :

- la définition des profils vins ;

- l’aide à la détermination de la maturité des raisins ;

- le choix des itinéraires techniques et aide à la mise en place des schémas de vinification ;

- le suivi des fermentations alcooliques ;

- les assemblages des vins ;

- le suivi des élevages des vins ;

- l’aide à la préparation des vins à la mise en bouteille ;

- le suivi de la mise en bouteille ;

Nous avons l’avantage d’apporter une vue globale du millésime sur l’appellation, voire même sur d’autres vignobles. C’est un regard extérieur et une prise de recul indispensables quand on met son vin en bouteille.


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Thierry Massol, conseiller viticulture et ingénieur réseau Ecophyto à la chambre d’agriculture du Tarn, organise avec ses partenaires, une réunion technique sur la confusion sexuelle, le Vendredi 21 février à 9h à la salle du Caveau de la Maison des vins de Gaillac. A l’ordre du jour :

-9 - 10h : présentation des diffuseurs distribués par Terra Fructi ;

-10 - 11h : présentation des diffuseurs distribués par BASF ;

-11 - 12h : constitution des îlots avec les vignerons présents et échanges avec les utilisateurs de 2013.

Tout vigneron intéressé par la confusion sexuelle peut contacter Thierry Massol au 07.86.17.86.03 afin de voir la faisabilité de nouveaux îlots ou d'agrandir les existants.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2479 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2479 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui