Le Paysan Tarnais 19 février 2010 à 09h50 | Par A. Renault

Vinovalie perd le match en Angleterre mais rebondit en France

L’union de caves coopératives viticoles Vinovalie était en assemblée générale à Técou cette année. Les résultats de la dernière campagne ne sont pas très bons à l’export, notamment en Angleterre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les membres de Vinovalie étaient réunis le 10 février à Técou.
Les membres de Vinovalie étaient réunis le 10 février à Técou. - © Le Paysan Tarnais

Pour Vinovalie, l'union de caves coopératives viticoles, le bilan de la dernière campagne est en demi-teinte. La faute, notamment, à l'export. C'est le secteur qui a le plus souffert cette année. « Après deux ans de forte progression, nous achevons l'exercice sur un chiffre d'affaires équivalent à l'année dernière » a expliqué Jean Treil, son président, au cours de l'assemblée générale de la structure.
Jacques Tranier, le directeur général a commenté les chiffres. « L'export est le service qui a accusé le coup sur cette troisième année (depuis la création de Vinovalie NDLR), après avoir performé respectivement de + 20 % la première année et de + 40 % la seconde. Notre équipe a réalisé le même chiffre que l'année N-1. »
La crise économique, et principalement la dévaluation de la livre sterling, a pesé sur les résultats de Vinovalie, puisque l'Angleterre représentait 28 % du chiffre d'affaires export. La performance Outre Manche a été divisée par deux. Un chiffre décevant puisque les équipes tablaient sur une progression moyenne de 30 % par an sur les trois premières années.

Une intégration commerciale efficace
Passée cette déception, les autres résultats commerciaux en France sont plutôt bons. La conjoncture économique ne présageait pourtant rien de très bon pour le circuit traditionnel. « Nous avons eu la bonne surprise de constater les effets positifs de l'organisation commerciale de Vinovalie. Nous avons progressé de plus de 8% de chiffre d'affaires avec un prix moyen en hausse sensible.
Sur le secteur de la grande distribution, là encore, le ciel n'était pas dégagé. Le chiffre d'affaires est pourtant en hausse de 5% malgré la baisse sensible de marge arrière due à l'entrée en vigueur de la LME. Sur les vignobles de Fronton et Gaillac, la part de marché de Vinovalie dépasse les 50%. Sur Cahors, la marge de progression est encore importante.
« La garantie de traçabilité de nos fournitures et le volume d'activité, classent l'union de caves coopératives parmi les fournisseurs fiables du bassin de production sur le marché du gros vrac. » L'ensemble des volumes disponibles ont été commercialisés et Vinovalie a du avoir recours a une petite activité de négoce pour répondre à la demande.
L'activité de mise en « bag in box » s'est développée (+ 9%)grâce aux performances commerciales des équipes. Les perspectives sur ce plan sont encourageantes : « nous prévoyons une croissance sur 2009/2010 de plus de 20 %»a conclu Jacques Tranier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2588 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2588 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui