Le Paysan Tarnais 24 octobre 2014 à 08h00 | Par S. Lenoble

SA Tuelacau : le 1er abattoir porcin de Midi-Pyrénées est à Lacaune !

L'édition du 23 octobre consacrait son dossier au canton de Lacaune. Extrait avec l'interview de Pascal Roussaly, président directeur général de la SA Tuelacau, qui gère l'abattoir porcin de Lacaune.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec 28 000 tonnes de porcs français abattus en 2013, l'abattoir de Lacaune est le plus gros abattoir porcin de Midi-Pyrénées.
Avec 28 000 tonnes de porcs français abattus en 2013, l'abattoir de Lacaune est le plus gros abattoir porcin de Midi-Pyrénées. - © Le Paysan Tarnais



Créé en 1968 par la municipalité, l'abattoir de Lacaune s'est spécialisé dans le porc depuis 1993. Resté municipal jusqu'au 26 décembre dernier, il est aujourd'hui propriété de la SA Tuelacau, dont les actionnaires sont les usagers de cet abattoir. Un passage de relai qui permet une gestion plus simple de l'outil. Avec 28 000 tonnes de porcs français abattus en 2013, l'abattoir de Lacaune est le plus gros abattoir porcin de Midi-Pyrénées. C'est aussi le seul abattoir du sud de la France à abattre des coches. «Sur la chaîne, on passe 200 porcs / heure» précise Pascal Roussaly, le PDG de la SA Tuelacau. «Pour les coches, on réorganise l'équipe et on n'utilise qu'un crochet sur deux pour pouvoir travailler ces animaux de réforme qui sont deux fois plus gros.»

L'abattoir tourne du lundi au vendredi, de 5h à 12h et génère 60 emplois directs. «On tue, on partage en 2 et on refroidit. On travaille aussi les boyaux, avec le nettoyage des abats blancs.» Pour Pascal Roussaly, l'un des points forts de la structure, c'est la notion de service. «Notre credo est de proposer le meilleur service au meilleur prix pour tous les usagers, qu'ils soient gros industriels ou petit boucher. Nous fonctionnons comme une coopérative. La prestation est facturé au coût de revient et aux mêmes conditions ! Elle permet de couvrir les salaires, l'énergie et les investissements.»

63% des abattages sont réalisés par Roussaly SAS, une entreprise de découpe et de commerce de porcs. 20% sont effectués par Valtec Franvial, structure spécialisée dans la découpe et la transformation de coches. Les 17% de volumes restants sont abattus pour les salaisonniers, les bouchers et autres petits utilisateurs.



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2481 | août 2016

Dernier numéro
N° 2481 | août 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui